Sauvegardez ces conseils sur votre Pinterest pour les retrouver plus rapidement

Depuis quelques années, la notoriété de WordPress n’a pas cessé de s’accroître. Dans le cas où tu désires créer un site qui t’appartient afin de pérenniser ton activité en ligne, WordPress est l’outil qu’il te faut.

Loin de mes débuts chaotiques, je partage avec toi 20 conseils d’optimisation et d’utilisation pour ton site WordPress. Le tout rassemblé en un seul article pour te faire gagner du temps. T’éviter les heures de recherches que je me suis tapées sur Internet.

Un soutien pour débuter ton activité en ligne :

  • Réglage spécial SEO

  • Décryptage des acronymes

  • Conseil de maintenance et de sécurité

1.  WordPress[.org] ou WordPress[.com] ?

WORDPRESS [.COM]

  • Une manipulation simplifiée. Tu débutes et ne connais rien au fonctionnement du web d’un éditeur ? Cette version WordPress[.com] est idéale si tu te lances solo, sans compétence dans ce domaine. ​

  • La maintenance est en autogestion. Là encore les débutants du web n’en seront que plus ravie !​

  • L’hébergement de ton site est directement effectué par WordPress[.com]. Permettant ainsi de réduire les potentielles indisponibilités du site. ​

WORDPRESS [.ORG]

  • Accès à une base de donnée comportant des milliers de thèmes pour ton site WordPress. Possibilité de créer ton site sur-mesure. 

  • Des tonnes de plugins à disposition pour optimiser l’expérience utilisateur [l’ux]​

  • Contrôle intégrale du code. Personnalisation possible à l’infini. ​

  • Possibilité de lier des services externes à ton blog pour décupler ta productivité. ​

  • Un espace de stockage directement géré depuis ton hébergeur. [On ne place pas tous ses œufs dans le même panier !]​

  • Ton nom de domaine t’appartiens.

  • Choix de thème limité. Ton site risque de ressembler à beaucoup d’autres. Pour se démarquer visuellement, tu vas devoir mettre le paquet. ​

  • Code source non-modifiable [limitant considérablement le développement de ton site]​

  • Plugin indisponible. La personnalisation de l’expérience utilisateur va être très limitée. ​

  • WordPress peut décider de supprimer ton site/blog. Sans t’avertir au préalable et quand il le souhaite. [Même s’il est peu probable que cela arrive, il s’agit d’un risque encouru.]​

  • Possibilité de lier des services externes à ton blog pour décupler ta productivité. ​

  • Ton nom de domaine ne t’appartiens pas. Il est, la propriété de WordPress. ​

  • L’utilisation de cette version de WordPress est quelque peu technique. Une formation te seras indispensable pour ne pas perdre de temps.​

  • La gestion de la maintenance est à ta main. Tu devras donc mettre en place un protocole de gestion de maintenance, plus une plus grande sérénité. ​

  • Des tonnes de plugins à disposition pour optimiser l’expérience utilisateur [l’ux]​

Ces comparatifs t’aident à mieux visualiser celui qui est le plus adapté pour ton activité et tes attentes ou tes possibilités du moment. Un choix entre la simplicité de WordPress[.com] et une évolution professionnelle pérenne avec WordPress[.org]

MON CONSEIL

Pour une évolution professionnelle pérenne, je ne peux que te conseiller WordPress[.org]. C’est vrai que cette version de WordPress nécessite un minimum de connaissance pour pouvoir évoluer sereinement. Mais avec une bonne formation de départ et un peu d’huile de coude ! Ça va rouler comme sur des roulettes.

2.  Pourquoi WordPress est le meilleur CMS ?

CMS | Content Management System |

Il s’agit , d’une application, un logiciel ou ensemble de programmes associés utilisés pour créer et gérer du contenu numérique.

Maintenant que tu connais la définition du CMS [Content Management System], je t’explique pourquoi WordPress est le meilleur du moment. 

  • Création facile et rapide de ton site.​

  • Un apprentissage simple pour un outils d’édition intuitif.​

  • La multitude de plugin disponible. Permettant une personnalisation à son comble.​

  • WordPress, l’éditeur de contenu qui colle à la peau des spiders de Google. Il a tout pour répondre correctement aux critères du SEO.​

  • Sa communauté en pleine expansion, te permet de toujours trouver la réponse à tes questions.​

3. Comment accéder au WordPress d’un site ?

Ton site est bien en ligne, mais tu ne sais pas comment  accéder au back-office de ton site sous WordPress ? Si tu n’as jamais modifier l’accessibilité à ton site, tu peux te connecter avec l’URL suivante :  [www.tonnomdedomaine.com/wp-admin]  

Cette URL indique à WordPress que tu souhaites accéder au back-office de ton site web

[WP]=Wordpress

[Admin]=Administration

Point d’attention !

Il s’agit là d’un point d’accès générique. Il favorise inévitablement le hacking de ton site

La tentative de hacking ? ça m’est arrivé !

A la mise en ligne du blog, alors, que Google analytics m’annonçait 3 vues ! Petit scintillement de l’arrivé d’un mail dans la foulé, m’informant, qu’il a été détecté une tentative de connexion au back-office de mon site

Panique à bord, Timothée mon sauveur, m’a appris comment modifier le moyen d’accéder au back-office de mon site WordPress. [Je me sens mieux 😊]

Comment modifier l’accès au back-office de mon site WordPress ?

  • Installation du plugins [WPS Hide Loging] disponible gratuitement sur le « market » de WordPress [Ajouter une extension].​

  • Une fois téléchargée, procède à son installation. ​

  • Rends-toi sur le plugin et modifie l’URL d’accès.​

Une solution simple pour prévenir du vol des données personnels, dans un monde où elles deviennent de plus en plus précieuses. Les internautes, te montrent un gage de confiance en te donnant leurs données. Ne commence pas avec une faille aussi facile d’accès. Effectuer la modification ne prend pas beaucoup de temps. Alors, pose toi [10] minutes et fais ces changements qui ne te coûtent pas un rond !

4.  Pourquoi mon site n’est pas HTTPS ?

Dans le cas où mon site n’est pas en https, cela signifie t’il que mon site n’est pas sécurisé ?

Effectivement, dans le cas où ton site ne détient pas de HTTPS, il est considéré comme non sécurisé. Le protocole HTTPS  permet de mieux crypter les données qui transitent entre ton client et le serveur. 

HyperText Transfer Protocol Secure
[FR : protocole de transfert hypertextuel sécurisé]

Suis-je obligé de mettre mon site en HTTPS ?

Il n’est pas obligatoire de modifier ton site HTTP en HTTPS dans le cas où aucune transaction bancaire ne transite par ton site. Cependant, sache que cette notion rassure grandement les internautes. Mais il n’est pas une obligation pour les sites de type, portfolio, site vitrine…

Comment mettre mon site en HTTPS ?

Généralement, pour cela, il t’est nécessaire de te rapprocher de ton hébergeur. Dans la majorité des cas, cette modification est fournie gratuitement. Tu devrais pouvoir procéder à cette modification depuis le back-office de ton hébergeur. 

HTTPS & SEO

Le HTTPS fait parti des facteurs pris en compte dans les algorithmes de calcul des SERP [Moteurs de recherche]. Cependant, l’impact HTTP sur le SEO, aujourd’hui, est faible. De plus, une migration mal gérée, de HTTP à HTTPS peut avoir temporairement des conséquences néfastes sur le référencement d’un site. Aujourd’hui, Google « pénalise » les sites HTTP avec l’apparition du « NOT SECURE » // Non sécurisé. dans l’URL. 

5.  À qui appartient mon site ?

Comment savoir à qui appartient ton site ?

Dans le cas où tu es en charge de manière totalement autonome de ton site et que ce dernier est enregistré auprès de ton hébergeur. Bonne nouvelle, ton site t’appartient.  

Si tu utilises une plateforme de type Wix, Learny box, Système.io, WordPress[.com] Tu n’est pas le propriétaire du site. 

Dans le cas où tu es passé par un développeur pour la création de ton site web. Il est possible que certaines fonctions/données/technologies soit la propriété du développeur. 

[il est important lors de l’établissement du devis, de stipuler que l’entièreté du code présent sur le site est ta propriété]

En règle générale, il n’y a pas d’inconvénient pour avoir l’accessibilité à la propriété de ton site. Mais au cas où il vaut mieux te prémunir.

6.  Qu’est-ce que le CSS de WordPress ?

Pour répondre simplement à cette question, il permet d’indiquer à ton site comment le code HTML doit apparaître pour les internautes, sur ton site une fois en ligne. Si le CSS n’existait pas, les jolies pages web que tu vois défiler sous tes yeux, ressembleraient à un sacré bazar entassé de contenu déstructuré. À la limite de la lisibilité. 

CSS = Cascading Style Sheets [Feuille de style en cascade]

Pour nous, commun des motels, le CSS rend un site internet éblouissant. La magie d’une transformation du HTML en un contenu stylé !

7.  Où sont stockées les photos sur WordPress ?

Si tu es à la recherche des médias stockés sur ton WordPress, tu vas voir la manipulation est simple :

Rends-toi dans le dossier [médias] de ton back-office. 

Le tour est joué 😉

Où sont réellement stockées les photos de mon site ?

Par défaut, les photos présentes sur ton site se trouve dans le dossier [Uploads] sur le serveur de l’hébergeur. 

IMAGES & SEO

Concernant les photos présentent sur ton site WordPress, je te conseille vivement de rédiger les attributs [alt]. Les images sont accessibles depuis le back-office de ton site WordPress. Il est vrai que cela permet un meilleur référencement. Cette attention est particulièrement appréciée par l’algorithme de Google, cela permet également aux internautes d’avoir une meilleure accessibilité à ton contenu. Optimise la lecture de tes pages pour les personnes en situation de handicap ou utilisant un lecteur audio des pages web. 

8.  Pourquoi mon site n’a pas WWW ?

Tu as certainement constaté que ton site ne contient pas le fameux [www]. Désormais, lors de la réservation de ton nom de domaine, certains hébergeurs n’incluent pas instinctivement les [www]

Héritage www = World Wide Web [Toile à l’échelle mondiale]

WWW & SEO

Sache qu’il n’y a aucun impact sur le SEO. Que ton site détienne ou non les [www], les spiders des moteurs de recherche, s’en fiche un peu, beaucoup, passionnément, à la folie ! 

9.  Pourquoi un site est inaccessible ?

Comme tous les matins, tu fais un petit check de tes réseaux sociaux et finis par ton blog. OMG ! Tu t’aperçois que ton site est inaccessible. Ne panique pas, il y a plusieurs raisons possibles. 

Ton site web peut être inaccessible pour les raisons suivantes : 

  • Augmentation instantanée de visiteur.​

  • Hacking.​

  • Ton hébergement est peut-être down.​

  • Panne provenant de ton hébergeur.​

  • Vérifie ton réseaux internet.​

  • Il pourrait y avoir une erreur de programmation. ​

  • Si l’inaccessibilité de ton site arrive après une modification. Essai de revenir en arrière. [Si tu as fait un Backup de ton site avant d’effectuer les modifications en question]​

Si tu a vérifié tous ces éléments et ton site est toujours inaccessible, il serait prudent de contacter un professionnel

10.  Tu penses que ton site a été piraté ?

Le premier réflexe est généralement de changer notre mot de passe d’accès au back-office 

Pour un mot de passe sécurisé = [majuscules, des numéros, minuscules + des symboles ]

Malheureusement, dans la plupart des cas, l’administration devient impossible, ici, seule une restauration d’un backup est envisageable. 

  • Dans un premier temps, contacte ton hébergeur afin de savoir s’il détient une copie de ton contenu [avant] le piratage de ton site. Coordonne-toi avec le technicien de ton hébergeur afin de mener à bien cette restauration. ​

  • Si tu as un backup de ton site enregistré, tu dois le réinstaller entièrement [on prend les mêmes et on recommence !] Pense à modifier les mots de passe !​

  • À défaut, contacte une entreprise spécialisée en Cybercriminalité.

🔐 Une fois ton site retrouvé, loin des pirates informatiques. Renforce la sécurité en installant des plugins de protection.

Un nouvel article arrive bientôt, destiné à t’aider dans la sécurisation de ton activité en ligne. 

11.  Site lent, comment faire ?

En te connectant sur ton site, tu constates que le chargement des pages, est ultra-lent. Savais-tu que plusieurs facteurs peuvent provoquer ce ralentissement ? L’un des premiers facteurs est bien souvent l’optimisation !

Comment optimiser la rapidité de ton site ?

  • Check le poids des médias présents sur ton site [TinyPNG et Squoosh feront le taf pour réduire le poids de tes photos !]

  • Le poids des pages, est également important. Idéalement 2.5 mo au minimum.​

  • Le cache de ton site peut clairement ralentir ton site. Pour éviter cela, installe un plugin, permettant la gestion du cache de ton back-office.​

  • Avoir un bon hébergeur. S’il n’y a aucune raison expliquant la lenteur de ton site. Fais un tour sur les forums. Ton hébergeur n’est peut-être pas si bien que cela ! ​

La liste pour être bien plus longue, mais j’ai souhaité faire ressortir les [4] facteurs à optimiser rapidement pour un débutant. Ils ont également le plus d’impact pour le bon référencement de ton site

Ajoute TinyPNG et Squoosh à tes favoris. Tu ne pourras bientôt ne plus t’en passer ! 

12.  Comment obliger un lien à s’ouvrir dans un nouvel onglet ?

Lorsque l’internaute clique sur un lien intégré à ton article, l’ouverture de la nouvelle page génère automatiquement, le rafraîchissement de la page sur laquelle l’internaute se trouve. 

S’il s’agit d’un lien externe, cela fait sortir l’internaute de ton site. Engendrant généralement une sortie définitive de celui-ci. Ce qui est dommageable, car il y a très peu de chance que l’internaute se re-connecte naturellement sur ton site.

Afin de favoriser la navigation sur ton site/blog, il t’est possible de personnaliser les paramètres des liens 🔗 pour ton site WordPress. 

Comment modifier le paramètre d’un lien sous WordPress ?

  • Dirige-toi sur la modification de l’article ou de la page. ​

  • Effectue un clic gauche sur le lien à personnaliser.​

  • D’un simple clic gauche sur la flèche pointant vers le bas.​

  • Tu peux choisir. [ouvrir dans un nouvel onglet]

13.  WordPress – Raccourcis clavier standards

Depuis que j’utilise les raccourcis clavier standards pour WordPress, j’ai clairement gagné en rapidité de traitement. La mise en page de mes articles est plus fluide. Ces raccourcis fonctionnent tout aussi bien avec Gutenberg que l’éditeur classique

Ctrl + c = Copie

Ctrl + v = Coller

Ctrl + b = Gras

Ctrl + I = Italique

Ctrl + u = souligner le texte

Ctrl + x = Couper .

Ctrl + a = tout sélectionner .

Ctrl + z = Annuler .

Ctrl + s = Enregistrer les modifications .

Ctrl + p = Imprimer .

Ctrl + k = Convertir le texte sélectionné

 

Alt + Shift + h = Afficher les raccourcis clavier !

Pour les utilisateurs de Mac, la touche [Ctrl] est remplacée par [commande]

Pour afficher les raccourcis clavier de WordPress, il sera nécessaire de saisir :

Option + Contrôle + h

Use et abuse de ces fonctionnalités qui te permettront une meilleure fluidité et un réel gain de temps lors de la mise en pages

14.  Raccourcis clavier Gutenberg

Gutenberg n’est pas en reste. Je partage avec toi les raccourcis claviers que j’utilise le plus. Je te délivre les indispensables à connaître pour plus de fluidité de création. Augmentation de productivité assurée !

Manie les blocs de Gutenberg facilement : 

Enter = Ajouter un nouveau bloc

[Ctrl + Shift + d] = Dupliquer le ou les blocs sélectionnés

Alt + Shift + z] = Supprimer le ou les blocs sélectionnés

[Ctrl + Alt + t] = Insérer un nouveau bloc avant le ou les blocs sélectionnés.

[Ctrl + Alt + y] = Insérer un nouveau bloc après le ou les blocs sélectionnés .

[/] = Changer le type de bloc après l’ajout d’un nouveau paragraphe

[Esc] = Effacer la sélection

[Ctrl + Shift + z] = Refaire votre dernière annulation .

[Ctrl + Shift + , ] = Afficher ou masquer la barre de paramètres

[Alt + Shift + o] = Ouvrir le menu de navigation du bloc

[Alt + Shift + n] = Naviguer vers la partie suivante de l’éditeur

[Alt + Shift + p] = Naviguer vers la partie précédente de l’éditeur

[Alt + F10] = Naviguer vers la barre d’outils la plus proche

[Ctrl + Maj + Alt + m] = Basculer entre l’éditeur visuel et l’éditeur de code

Ctrl = Commande

Shift = Maj – Alt = Option

Seule variante : fn + Option + F10 = Naviguer vers la barre d’outils la plus proche

15.  Combien de mots dans mon article?

Comment connaître le nombre de mots d’une page depuis l’éditeur WordPress ?

Lors de la mise en page de ton article ou d’une nouvelle page du site, il est agréable de connaître la structure du texte rédigé. Savoir le nombre de mots utilisé, plan de l’article, nombre et type de titre utilisé dans la structure du site… 

Comment avoir accès aux nombre de mot avec Gutenberg ?

Savais-tu qu’avec ton éditeur WordPress, tu pouvais avoir accès à toutes ces informations ? Dirige-toi vers un article disponible dans ton back-office. 

Une fois sur le back-office de ton site clique sur  :   

Magie, magie ! Tu as accès aux informations essentielles de la rédaction de ton contenu

MON CONSEIL

Trois petits traits sont disposés juste à droite de ce petit [i], il s’agit du bouton de navigation en bloc. Il te permet de visualiser l’intégralité des blocs utilisés dans l’article. Clique sur l’un des blocs, tu pourras y accéder directement.

16.  Les catégories sont différentes des Tags/Balises

Les catégories et les Tags/Balises sont souvent confondues. Ces deux fonctionnalités ont pourtant une utilité bien différente l’une de l’autre.

Catégories

Il s’agit ici de structurer le site et la navigation des internautes. Les catégories classées hiérarchiquement constituent les sujets généraux de ton site web, elles représentent « la table des matières » de ton site. Le tout pour aider le lecteur à s’orienter vers le contenu recherché. Dans le cadre des catégories, il t’est aussi possible de créer des sous-catégories.

Tags/Balises

Rien à voir avec le sommaire de ton site. Les Tags/Balises sont utiles pour la mise en avant de mot-clé. Il ne s’agit pas ici de remplir un maximum de mot-clé se risquant à une sanction de référencement de la part de Google. Sélectionne les mots-clés pertinents pour ton activité [15 max] et intègre ces étiquettes en fonction de leur pertinence sur les pages de ton site. Souvent considéré comme des micro-catégories pour une meilleure navigation. Cependant, il ne s’agit en rien de catégorie, car il n’existe pas de hiérarchisation. 

17.  Comment créer rapidement un bloc réutilisable avec l’éditeur Gutenberg de WordPress ?

Si comme moi, tu finis régulièrement tes articles de blog en demandant de laisser un commentaire à tes lecteurs, de lire la suite, de te suivre sur les réseaux sociaux, redirection vers d’autres articles ou catégories… J’ai pour toi une astuce pour plus de rapidité et de simplicité dans l’intégration des blocs réutilisables depuis ton éditeur Gutenberg.

Comment créer rapidement ces blocs réutilisables sous Gutenberg ?

En pianotant sur ton clavier, saisis la syntaxe suivante :

 /NOM-BLOC 

[pour l’exemple : /Image pour insérer un bloc image]

Un bloc de suggestion apparaît pour t’aider à trouver le bloc que tu souhaites insérer. Il t’est ainsi plus facile d’intégrer rapidement du contenu à ton site

18.  YOAST SEO, Plugin indispensable ?

YOAST SEO n’est pas indispensable, mais pour les débutants un peu quand même ! ⠀

le plugin Yoast SEO te permet de paramétrer ton Sitemap, la méta description de ton site, de chacune des pages de ton site…⠀

Ses ressources :

  • Analyse des pages et des mots-clés [à prendre avec beaucoup de recul] ​

  • Gestion automatique des Sitemaps XML​

  • Activation du fil d’Ariane [permet de rappeler le positionnement d’une page dans l’arborescence du site auquel elle appartient]​

  • Ajout du balisage pour les réseaux sociaux…​

Doté de picto, vert, orange et rouge pour t’indiquer le niveau d’optimisation d’une page ou d’un article. Ne recherche pas que des points vert ! Utilise les fonctionnalités nécessaires. Une bonne rédaction SEO, peut provoquer des points rouges. Rien d’alarmant si tu es sûre de la bonne optimisation de ton article ! Il ne s’agit que d’un outil !

Certains blogueurs m’ont dit qu’ils utilisaient aussi le plugin rank math ou encore, All in one SEO… Qui paraissent tout de même un peu plus complet que YOAST SEO. 

Si toi aussi, tu en utilises d’autre, plus performant que Yoast SEO, n’hésites pas à laisser un commentaire 💬.

19.  Pourquoi utiliser des URL courtes sur son site ?

Dans les configurations de bases WordPress, les URL de ton article reprennent le titre de ce dernier. Cependant, l’enjeu pour toi est considérable. 

Utiliser des URL courtes sur ton site, c’est :

  • Favoriser le clique des internautes.​

  • Une meilleure lecture par les spiders de Google et autre moteur de recherche.​

  • Un réel avantage sur tes concurrents.​

Comment nettoyer tes URL ?

  • Directement depuis la page ciblée en modifiant l’URL [bien séparer chaque mot par un trait d’union].​

  • Modifie le format de tes URL afin de les optimiser au maximum. ​

20.  Sitemap et compagnie.

Sitemap

Le Sitemap représente tout simplement le plan de ton site sous forme de liste d'URL, de métadonnées... ! Le plus souvent indiqué en fichier XML `{`En texte beaucoup plus rarement`}`⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀

Le plan Sitemap est en premier lieu destiné aux robots des moteurs de recherche afin de pouvoir indexer ton site internet.

Un Sitemap est-il obligatoire ?

La mise en place de ton Sitemap, n’est pas une obligation. Cependant, je te le conseille pour un meilleur référencement. Cette précision, permet aux spiders de mieux comprendre la hiérarchisation des pages. Cela te permet également d’obtenir des rapports d’analyses encore plus poussés.

Avec le Plugin Yoast SEO [par exemple], il est possible de lui demander de générer automatiquement un fichier Sitemap. Pour activer cette fonctionnalité, il te suffit de suivre le chemin suivant :

  • Rends-toi sur l’onglet SEO de yoast.​

  • Clique sur [XML Sitemap].​

  • Active le plan Sitemap.​

Où se trouve mon Sitemap ?

Généralement à la racine de ton nom de domaine : https://nom-de-domaine.com/sitemap.xml

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *